Menu
Balades en France / Nouvelle-Aquitaine

Étang de Cousseau – Idée de balade en Gironde

Si vous avez envie d’un moment de calme, de nature ou si vous êtes fan d’oiseaux, je vous conseille vraiment de suivre cette balade à l’étang de Cousseau. L’étang se situe entre le lac de Carcans-Hourtin et l’étang de Lacanau, à environ 50 km de Bordeaux. Ce chouette endroit est classé Réserve Naturelle Nationale depuis 1976. Il se situe à seulement 3 petits kilomètres de l’océan, pratique pour prolonger la promenade.

 

Découverte de l’étang de Cousseau

Pour accéder à l’étang, vous pouvez prendre votre vélo, mais attention les derniers km ne pourront se faire qu’à pied. En revanche, vous pouvez laisser votre vélo aux entrées de la réserve, où des parkings à vélo sont présents. Si vous êtes en voiture, garez-vous au parking “marmande” sur la route D6 et suivez le chemin goudronné en direction de l’étang.

Les trois premiers kilomètres se font à travers les dunes, les bruyères et les pins, la piste est vraiment belle. Ensuite, on entre dans la réserve et les arbres, les végétations, les paysages changent. Tout au long du parcours, vous pourrez retrouver des balises en bois qui vous guideront dans votre découverte. Elles illustrent les différentes espèces de végétaux et d’animaux présentes.

étang de Cousseau

Les belvédères

Deux belvédères sont présents dans la réserve de l’étang de Cousseau. Réalisés par le constructeur de cabanes périgourdin Nid perché. D’ailleurs, je vous invite à découvrir la galerie de projets de ce constructeur pas comme les autres, leurs cabanes envoient du rêve 🙂 

L’un des belvédères offre une zone d’assise pour une pause contemplative, tandis que le second permet de prendre de la hauteur (11 m, oui ça donne le vertige !) pour admirer une jolie vue sur la zone du marais. Par ailleurs, pensez à prendre vos jumelles, car beaucoup d’oiseaux sont présents. Je regrette de ne pas posséder l’appareil photo adéquat pour pouvoir immortaliser leur présence…

belvédère étang

vue du belvédère

Mes regrets:

  • ne pas avoir aperçu de loutres !
  • ne pas avoir pu photographier les oiseaux
  • avoir oublier de prendre une paire de jumelles

En résumé, je trouve ce lieu très apaisant et inspirant. Que ce soit pour s’éloigner de l’agitation ambiante, réfléchir ou à l’inverse ne plus penser à rien, il y a toujours des moments où on a besoin d’appuyer sur pause. Je pense que c’est un cadre idyllique pour ça. Et l’autre point intéressant, c’est que les chiens peuvent nous accompagner (ils doivent néanmoins être tenus en laisse une fois dans la réserve). Pour conclure, je souhaiterai préciser que nous avons effectué cette balade au mois de novembre, et n’avons croisé personne d’où la bonne sensation ressentie. J’imagine qu’au mois d’août, le calme ne doit pas être le même, mais c’est un peu le cas partout non? 🙂

Si vous préférez suivre une visite guidée, vous pourrez avoir plus d’infos sur le site de la SEPANSO.

Pas de commentaires

    Laisser un commentaire